Transitoires, le confort Made In Starkey

Livio AI, en dehors de la révolution auditive représentée par l'intégration, pour la première fois dans notre industrie, de capteurs de mouvement et de l'intelligence artificielle, se démarque par une progression spectaculaire du traitement du signal.

L'une des améliorations réside dans l'intégration de 'Transitoires', un algorithme dédié au traitement des bruits impulsionnels : coups de marteau, porte qui claque, bruits de vaisselle... autant d'agressions quotidiennes pour le presbyacousique, dont la sensation auditive augmente anormalement par rapport au normo-entendant - ce que nous appelons le phénomène de recrutement de sonie.

transitoires

Pour qu'un algorithme de gestion de bruits d'impact soit efficace, il est nécessaire de ramener le temps d'attaque, soit son temps de réaction, au ras des pâquerettes.

On parle de compression d'entrée, ou AGC-I (Automatic Gain Control - Input), c'est-à-dire un système qui va réguler l'amplification du signal avant même son traitement par l'appareil auditif.

Dans le cas de la puce Thrive, qui équipe les Livio AI et les Livio, nous avons un temps d'attaque de l'ordre de 1.2 millisecondes !

L'ampleur de la réduction de gain va dépendre de plusieurs paramètres :

  • Du niveau d'entrée moyen : l'algorithme va être davantage actif dans les environnements calmes, que dans le bruit. Forcément, une porte qui claque est beaucoup plus agressive lorsque l'on est tranquillement à la maison, qu'au beau milieu du bruit ambiant d'un restaurant animé.
  • De la zone fréquentielle du bruit d’impact : l'algorithme va être davantage actif dans les fréquences aiguës, car elles sont plus inconfortables et traumatisantes pour l'oreille interne.

wave-chart

Le graphique ci-dessus montre l’effet de l'algorithme 'Transitoires' sur une série de coups de marteau, dans un environnement silencieux.

Nous voyons, grâce à la différence entre le jaune et le bleu, l'efficacité et a réactivité de l'algorithme

Concrètement, le niveau d'atténuation maximal de 'Transitoires' dépendra du segment de gamme utilisé.

  • Sur un Livio AI 2400, ou Livio 2400, l'atténuation maximale sera de 15 dB
  • Sur un Livio 2000, l'atténuation maximale sera de 9 dB
  • Sur un Livio 1600, l'atténuation maximale sera de 6 dB

transitoires

Dans le logiciel d'adaptation Starkey Inspire X, nous pouvons accéder à 'Transitoires' via l'écran du Sound Manager, qui regroupe l'ensemble des algorithmes de traitement de signal.

Nous pouvons alors ajuster le niveau d'atténuation maximal grâce à des curseurs, comme pour les autres algorithmes.

Ainsi, un appareil auditif Livio aura une sonorité plus douce, plus confortable par rapport à un appareil auditif Muse IQ équivalent en gamme et en réglages. Et ce, grâce à l'apport de l'algorithme 'Transitoires', qui représente donc une sacrée progression en termes de traitement de signal !

Par Starkey France

Archives