Comment nettoyer et prendre soin de vos aides auditives

Comment bien nettoyer et prendre soin de vos aides auditives

 

Tout investissement requiert un certain degré d’entretien si l’on tient à le préserver et à s’assurer que l’argent a été dépensé à bon escient. Les aides auditives ne font pas exception à la règle. Même si certains points d’entretien ne peuvent être réalisés que par le fabricant ou votre audioprothésiste, quelques mesures préventives régulières vous aideront à garantir un bon fonctionnement.

Dans ce but, nous nous sommes intéressés à trois problèmes fréquemment rencontrés par les utilisateurs d’aides auditives et nous vous proposons quelques conseils de nettoyage et d’entretien pour y remédier.

Lutter contre le cérumen

Le cérumen est souvent décrit comme le pire ennemi de l’aide auditive et cité, à juste titre, comme la cause la plus fréquente de réparation chez tous les fabricants. Si cette sécrétion est normale et saine, elle peut engendrer un certain nombre de problèmes pour une aide auditive. Outre le cérumen de toutes sortes, dur ou mou, on trouve aussi de la vapeur d’eau dans le conduit auditif. Capable de pénétrer en profondeur dans l’appareil, l’ensemble se solidifie sur les principaux composants mécaniques.

Par exemple, chez Starkey, on estime que 60 % des réparations sont causées par la présence de cérumen ou de corps étrangers dans les composants internes de l’appareil auditif.

Ce que vous pouvez faire pour pallier cet inconvénient :

  • Nettoyer vos aides auditives chaque matin : afin de prévenir l’encrassement des principaux composants de vos aides auditives, tels que les microphones ou les écouteurs, pensez à essuyer vos appareils chaque matin. N’utilisez toutefois pas de mouchoir en papier imprégné d’aloe vera ou de lotion. Préférez un chiffon que vous laverez régulièrement pour éviter que cérumen et saleté ne se déposent à nouveau. Enfin, il est préférable d’essuyer vos aides auditives le matin, car le cérumen, qui a séché, est alors plus facile à enlever.
  • Éviter de salir les ports du microphone : faites attention à ne pas déplacer la saleté sur les ports du microphone.
  • Prendre soin du tube de votre aide auditive : lorsque les aides auditives sont équipées d’un tube fin ou d’un tube avec un embout de taille standard, un outil spécifique peut vous avoir été fourni pour nettoyer le tube après l’avoir retiré de l’aide auditive. Cette opération de nettoyage doit être réalisée régulièrement afin de prévenir l’accumulation de cérumen dans le tube. 

Prendre garde à l’eau

Toute exposition à l’eau, à l’humidité, à la condensation ou à la transpiration peut gravement endommager une aide auditive. Les aides auditives Starkey sont dotées du revêtement anti-humidité et anti-cérumen Surface™ Nanoshield qui repousse l’eau, les substances grasses et la saleté. Mais, à l’instar de toute technologie, rien n’est garanti à 100 %. En effet, si vos aides auditives sont accidentellement exposées à une forte humidité, contactez immédiatement votre audioprothésiste.

Au-delà de l’immersion accidentelle dans le bain ou la piscine, des mesures préventives peuvent aider à lutter contre l’accumulation d’humidité dans l’appareil lors d’une utilisation normale.

  • Éviter toute exposition accidentelle à l’eau : retirez vos aides auditives lorsque vous envisagez d’aller nager ou d’être en contact avec une grande quantité d’eau. Rangez-les dans leur étui que vous conserverez dans un endroit frais et ombragé pour empêcher toute condensation et surchauffe.
  • Adopter une routine : essayez de respecter la même routine afin d’éviter les accidents. Par exemple, si vous prenez généralement une douche dès le réveil, laissez vos aides auditives dans leur étui, toujours au même endroit (surtout pas dans la salle de bains) pour ne pas oublier de les enlever avant de vous laver ou de les faire accidentellement tomber dans le lavabo ou les toilettes.
  • Chasser la condensation du tube : de l’humidité peut se former à l’intérieur du tube avec un embout par condensation, tandis que l’air humide tiède du conduit auditif passe sur les parois plus froides du tube exposées à l’environnement extérieur. En cas d’humidité dans le tube d’un contour d’oreille classique, un souffleur spécial peut être utilisé pour la chasser après avoir retiré le tube du coude.
  • Ouvrir le tiroir-pile la nuit : il est préférable de laisser le tiroir-pile ouvert la nuit, pour que l’air puisse circuler dans l’appareil ; de plus, cela préserve la durée de vie des piles. Idéalement, les aides auditives doivent être déposées dans une boîte de séchage. Faisant office de rangement sûr pour la nuit, ce coffret absorbe l’humidité des appareils grâce aux cristaux ou aux sachets absorbants qu’il contient. NOTE : il est important de respecter les instructions d’utilisation et d’entretien des déshumidificateurs dans la mesure où certains de leurs composants doivent être réactivés ou remplacés après un certain nombre d’utilisations.

Éviter les dommages matériels

Afin de prévenir tout dommage, les aides auditives doivent être systématiquement rangées en lieu sûr dès qu’elles ne sont pas utilisées. Il convient de les tenir hors de portée des enfants et des animaux, ces derniers étant attirés par l’odeur corporelle qui imprègne les appareils.

En cas de dommage, rassemblez les éléments de l’aide auditive et prenez rendez-vous le plus rapidement possible avec votre audioprothésiste.

Si le boîtier est endommagé, n’utilisez pas l’appareil. Une arête un peu vive peut irriter ou occasionner une lésion dans ou autour de l’oreille.

Un tube endommagé, soit fissuré soit pincé, doit être changé dès que possible, de tels dommages pouvant avoir de réelles conséquences sur la qualité de son de l’appareil auditif.

Suivez ces conseils et consultez notre page pour Prendre soin de vos aides auditives pour tirer le meilleur parti de vos appareils et les conserver en parfait état de marche !

Par Starkey France

Archives