Conseils pour mieux communiquer lorsque l’on n’entend pas bien

Conseils pour mieux communiquer lorsque l’on n’entend pas bien

 

Lorsque l’on présente une perte auditive, il peut être difficile de suivre une conversation, notamment en présence de bruits de fond. Communiquer au sein d’un groupe peut s’avérer encore plus complexe avec plusieurs locuteurs, un mélange de voix graves et aiguës, et peut-être deux ou trois conversations simultanées.

Converser est une action à double sens qui implique que l’on soit, tour à tour, auditeur et orateur. Or, lorsque l’on entend mal, il peut être utile d’aider vos interlocuteurs à vous aider.

Voici quelques conseils pour communiquer sans problème, autant comme auditeur que comme orateur.  

1. Parlez ouvertement de votre perte auditive.

Une perte d’audition ne se voit pas, il vous revient donc d’être franc(he) quant à vos besoins auditifs dans chaque situation. Affichez votre perte auditive et dites aux autres quels sons il vous est difficile d’entendre et à quels bruits de fonds ils doivent prêter attention avant de parler.

Pensez également à leur donner des astuces pour qu’ils vous aident à entendre et à mieux communiquer. En voici quelques exemples : 

  • Arrêter de parler lorsque des bruits forts recouvrent leur voix. 
  • S’asseoir en face de vous pour que vous puissiez lire sur leurs lèvres. 
  • Parler lentement et distinctement sans pour autant articuler à outrance – ni trop, ni pas assez – et sans crier. 

2. Suggérez le lieu de rendez-vous ou de sortie.

Lorsque vous envisagez une sortie entre amis ou proches, essayez d’être impliqué(e) dans le choix du lieu et de l’heure. Vous pourrez ainsi mieux contrôler le cadre dans lequel vous serez et vous organiser en conséquence. Par exemple, si vous vous retrouvez pour un déjeuner, fixez une heure un peu plus tardive lorsqu’il y a un peu moins de monde.

3. Arrivez en avance.

Votre maman vous disait toujours d’arriver en avance ? Eh bien, c’est un sage conseil lorsque l’on a une déficience auditive. Arriver plus tôt vous donne le temps de voir où vous pouvez vous asseoir avec votre groupe et de choisir le meilleur emplacement pour vous (si possible, afin que vous puissiez faire face à tout le monde). Prenez également le temps de laisser vos oreilles s’adapter à l’environnement.

Arriver plus tôt permet à vos oreilles de s’adapter à l’environnement et vous donne la possibilité de sélectionner un programme approprié. Les aides auditives Livio AI et Livio sont particulièrement utiles pour les conversations dans les lieux bruyants car elles vous permettent de régler programmes, volume, et qualité de son et de créer des programmes géolocalisés spécifiques pour des lieux donnés. Votre iPhone peut aussi servir de microphone à distance pour amplifier la parole au détriment du bruit.

4. Si vous n’avez pas saisi quelque chose, dites-le. Il peut vous arriver de ne pas entendre une chose ou de ne pas être sûr(e) d’avoir bien compris. Si tel est le cas, n’hésitez pas à le dire et à demander à votre interlocuteur de répéter.

Vous n’avez pas d’aides auditives mais voulez mieux entendre dans les environnements bruyants ? Découvrez toutes nos aides auditives ici !

Par Starkey France

Archives