24 heures dans la peau d'un malentendant

24 heures dans la peau d’un malentendant

 

Il n’est pas facile de vivre avec une déficience auditive. Et il n’est pas simple, non plus, d’expliquer ce qu’il en est à quelqu’un qui entend bien. Par exemple, expliquer la différence entre « entendre » et « comprendre » à un normo-entendant peut prendre des heures. 

Pour qu’ils comprennent mieux ce que vivre avec une perte d’audition signifie, chaque automne, nous demandons à des audioprothésistes de notre Greenhouse Class de participer à une expérience. Il leur est demandé de porter des bouchons d’oreille pendant six heures d’affilée puis de rendre compte de leur expérience dans le cadre de leur formation au sein de cette classe spéciale. 

Voici des témoignages de la classe de l’an passé. Ces extraits montrent l’impact qu’une perte auditive légère à modérée, même sur une seule journée, peut avoir sur le quotidien des gens, sur le plan professionnel, familial, social et personnel.

La perte auditive peut accroître le stress et l’anxiété et être source de frustration et d’embarras.

Christy B. a choisi de porter ses bouchons d’oreille au travail. Elle a vécu ce qu’une personne présentant une perte auditive non traitée vit chaque jour dans de nombreux environnements professionnels.

« Je me suis sentie vraiment stressée et tendue. J’étais sans arrêt concentrée et, plus d’une fois, j’ai eu envie de les retirer [les bouchons d’oreille], car ils me gênaient dans mon travail. Je me suis sentie mal à l’aise, comme si je devais toujours être sur le qui-vive par peur de passer à côté de quelque chose. Je me suis surprise en train de répéter ce que mes collègues disaient pour en avoir confirmation. Je les regardais fixement, car je ne voulais pas passer à côté de quoi que ce soit et c’était gênant de toujours leur demander de répéter. Rien n’était clair et c’était très frustrant. »

Voici ce que Christy a décrit, une fois chez elle : « J’étais épuisée. J’avais passé le plus clair de la journée dans un monde légèrement différent et de subtils changements, que je n’ai pas sentis en cours d’expérience, ont commencé à apparaître. Mon cou et mon dos me faisaient mal. J’avais mal à la tête. Pour être honnête, j’étais un peu d’humeur grognonne. J’ai été étonnée de voir à quel point il était fatigant, physiquement et émotionnellement, d’avoir une audition légèrement altérée. »

La perte auditive peut être épuisante, avoir un impact négatif sur votre travail et vous isoler de vos amis et de votre famille.

Joe S. a porté ses bouchons d’oreille pendant le déjeuner puis au bureau. Il a immédiatement eu du mal à entendre dans le restaurant bruyant et a dû s’en remettre à la lecture labiale et aux indices contextuels pour suivre la conversation de ses collègues. Au bureau, Joe a soudain constaté qu’il avait du mal à travailler, sa perte d’audition temporaire le privant de sa capacité à être multitâches. De retour chez lui, il a remarqué non seulement son désir de s’isoler, mais aussi la frustration de sa famille à son égard.

« D’emblée, j’ai constaté que j’avais du mal avec mon travail. C’était très difficile de comprendre ce que les gens disaient. Je parlais également plus fort que nécessaire. Je n’entendais pas la sonnette lorsque des patients entraient. J’avais vraiment du mal à accomplir chaque tâche dans le temps habituellement alloué. Je ne pouvais pas travailler et écouter quelqu’un en même temps. Nettoyer des aides auditives tout en parlant à un associé était devenu impossible. La perte auditive a définitivement un impact majeur sur votre travail et votre capacité à accomplir vos tâches professionnelles. »

Joe s’est ainsi rendu compte de l’importance de l’audition. « Nous tenons beaucoup de choses pour acquises, notamment notre audition. Ma tête et mon corps étaient fatigués par les efforts déployés pour entendre et comprendre toute la journée. Mon cerveau était épuisé d’avoir travaillé si durement pour déchiffrer les phrases au milieu d’un enchevêtrement de sons. La communication était devenue difficile et la frustration manifeste. Je ne voulais pas être entouré comme j’aime l’être généralement en raison des difficultés que j’avais à entendre et à comprendre. De même, j’agaçais les membres de ma famille, car je ne les entendais pas lorsqu’il le fallait. »

La perte auditive peut affecter votre indépendance et votre capacité à communiquer avec efficacité.

Zvi H. s’est senti frustré, démoralisé et a même commencé à développer un mécanisme de compensation bien connu.

« Parler avec les autres était très difficile. Je devais constamment dire “Pardon ?” et demander aux gens de parler plus fort. Parfois, je secouais la tête pour leur faire croire que j’avais entendu ce qu’ils venaient de dire, simplement pour éviter tout embarras. Cela a commencé à être très frustrant et j’ai même trouvé démoralisant de ne pas pouvoir communiquer normalement. Il m’était impossible de parler au téléphone… J’avais peur de ne pas pouvoir entendre mon interlocuteur. 

De même, lorsque j’ai passé commande au comptoir à midi, j’ai eu très peur que mes propos paraissent étranges et que je ne puisse pas entendre le serveur s’il avait une question à me poser. J’étais assis avec des collègues qui n’arrêtaient pas de rire en m’entendant parler fort. Ma femme et les enfants étaient de plus en plus contrariés, car je ne faisais que dire “Quoi ?” et “Tu peux répéter plus fort, s’il te plaît ?” J’ai vraiment compris à quel point la communication peut être difficile pour quelqu’un qui souffre d’une déficience auditive. La communication, chose qui doit être aisée et naturelle, était devenue angoissante lorsque j’avais les oreilles bouchées, source de stress et d’embarras. Et non seulement j’étais extrêmement affecté, mais mon entourage l’était aussi. »

Votre perte auditive affecte ceux qui vous sont proches et la manière dont vous appréhendez le quotidien.

S. Temby a, elle aussi, rencontré de nombreux problèmes avec sa famille et ses amis. Après avoir retiré ses bouchons d’oreille au bout de six heures, elle a toutefois constaté que l’expérience l’avait aidée à mieux comprendre le comportement de sa grand-mère autrefois.

« Je devais vraiment faire un effort pour entendre ce que l’on me disait. Je ne parvenais pas à comprendre mes petits-enfants. Je me suis vue en train de les regarder, d’observer leurs visages pour essayer d’imaginer ce dont ils pouvaient parler. Expliquer à mon mari qui était dans le bureau ce que je lui préparais pour le déjeuner depuis la cuisine a vraiment été une épreuve. Après avoir dit plusieurs fois “Hein ?” à mes amis [lors du dîner plus tard dans la soirée], j’ai capitulé et je les ai laissés parler. Ils me regardaient comme si j’étais idiote lorsque je leur demandais de répéter. Tout était à la fois atténué et embrouillé. » 

« Quel soulagement lorsque j’ai retiré ces bouchons d’oreille. Je me suis instantanément sentie plus calme et légère... Quelle expérience ! J’ai compris plus clairement pourquoi ma grand-mère paternelle agissait ainsi. Le volume de la télévision était toujours assourdissant et empêchait de réfléchir. Elle me demandait souvent de répéter. Elle préférait rester chez elle, car elle disait qu’il lui était trop difficile d’être dehors, au milieu de la foule. Elle n’a pas voulu des aides auditives que nous lui avons proposées. Elle disait qu’elle n’en avait pas besoin si elle restait simplement chez elle. Les huit dernières années de sa vie se sont déroulées ainsi. »

Une perte auditive non traitée a un impact considérable sur la vie et le bien-être général d’une personne. Elle peut faire naître des émotions négatives et avoir de lourdes conséquences à la maison et au travail. Enfin, elle affecte non seulement la personne qui en souffre, mais aussi tout son entourage.

Chaque perte auditive est différente, mais il est primordial qu’amis, familles et collègues comprennent mieux ce que vivent chaque jour les personnes souffrant d’une perte auditive, pour que, ensemble, tous parviennent à mieux communiquer.

Si votre audition vous préoccupe, n’hésitez pas à contacter un audioprothésiste. Rendez-vous sur notre page Trouver un professionnel pour localiser le centre le plus proche de chez vous !

Par Starkey France

Archives